Sujet à critique : l’allaitement

Les parents, notamment les mères, sont trop souvent attaqués et critiqués dans leurs choix comme : allaiter en public, ne pas allaiter, quand retourner au travail ou rester à la maison, porter son bébé, etc. Et la liste est longue. A commencer par l’allaitement qui fait partie des choix parentaux les plus controversés.

Allaiter en public

L’allaitement en public est un sujet de débat récurrent qui vise les mères. Les réactions et la protection juridique par rapport à l’allaitement public varient considérablement d’un pays à un autre. Dans de nombreux pays, allaiter dans des lieux publics est une pratique répandue et ne pose pas de problème. Alors que dans ces pays la loi protège ces mères, dans d’autres elle leur interdit de dévoiler leur poitrine en public, même pour allaiter.

Même si la pratique est légale, voire acceptée socialement, certaines mères hésitent encore à le faire : peur des objections, des commentaires négatifs et du harcèlement des autres… le mom-shaming.

Ne pas choisir d’allaiter

L’ OMS (Organisation mondiale de la santé) recommande l’allaitement exclusif pour les bébés jusqu’à l’âge de six mois et l’allaitement mixte jusqu’à l’âge de deux ans et plus. Et bien que l’allaitement ne soit pas toujours possible pour des raisons diverses et nombreuses, les mères restent fautives. En effet, notre société voit d’un mauvais oeil celles qui «choisissent» de ne pas allaiter leurs enfants.

Parcourez nos articles sur  la durée d’allaitement et comment sevrer.

Allaiter trop longtemps

Oui, les femmes sont critiquées aussi bien quand elles n’allaitent pas, que quand elles allaitent trop longuement. Nous avons certainement entendu parler autour de nous d’enfants qui sont encore nourris au sein à 3 ou 4 ans et à quel point c’est étrange.

Il existe différentes manières de faire les choses. Nous n’avons pas à nous soucier de l’opinion des autres et pourrions juste laisser les parents faire leurs propres choix. Qu’il s’agisse d’allaiter en public, ne pas allaiter, ou allaiter trop longtemps. Chacun essaie de faire ce qu’il croit être le mieux pour ses enfants.

Continue reading